Vous êtes ici :  Accueil
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Qui sommes-nous ?

LEO 442 cool
Le boss, le chef, le dictateur, le garde-chiourme, l'exploiteur, l'esclavagiste, le président, bref, Dieu...

KPUN mad

Le nerd, l'esclave, le porte-bidon, le grouillot, la souillon, le technicien de surface, la hotline, bref, Cendrillon...

Les LEZARDS MENAGERS biggrin

L'alien, le résident, le bizarre autant qu'étrange, le McGiver, le monsieur "tout va bien", bref Monsieur Xerox...

PRESIDENT DOPPELGANGER frown

L'ex espion breton, le tatoué, le fourbe, le Lolo, bref, Fuckin' Droopy...

Fanzine/Playlist
Label
442e rue à la radio

La "442ème RUE" à la radio ? Oui, c'est possible, grâce aux émissions suivantes :

442ème RUE (le retour de la vengeance du rock'n'roll) :
Tous les mardis
18h30 - 21h00

ABC ROCK (le rock de A à Z) :
Les 1er, 3ème, et 5ème le cas échéant, mardis du mois
21h00 - 23h00

Best of "442ème RUE"
Les 2ème et 4ème mardis du mois
21h00 - 24h00

2 possibilités d'écoute :

Sur la FM : 
94.5 à MIGENNES (centre Yonne)

Via Internet :
www.triagefm.fr



 

 
Bienvenue sur La 442e Rue

Aloha !

Alors, elle vous plaît notre belle petite dictature ? Pour ceux qui auraient encore eu des doutes, ou qui croiraient encore qu'on est en démocratie, de doutes, il n'y a plus désormais. Tout le monde en taule ! Même si ça ne sert à rien de confiner 67 millions de personne, c'est pas ça qui empêche le virus au nom de bière mexicaine (une bière dégueulasse en plus, on comprend pourquoi c'était le bibine préférée de Chirac, dont le bon goût n'était pas la qualité principale) de continuer à se balader tranquillou. Il n'est pas confiné lui. D'ailleurs, avez-vous remarqué que tous les pays qui pratiquent le confinement voient leur nombre de morts grimper de façon exponentielle ? Si ça n'est pas une preuve de l'inutilité de la chose...

D'autres exemples ? J'en ai. Les EPHAD, c'est pas confiné ? Les vieux qui ne sortent pas. Et pourtant, ça tombe comme des mouches, sans que ça rentre dans les statistiques. Faut pas déconner, ce ne sont que des vieux, on ne va pas s'en faire pour ça. Les prison, c'est pas confiné ? Et pourtant, le virus a réussi à entrer, malgré les portiques haute sécurité. Les paquebots de croisière, c'est pas confiné ? Et pourtant, le coronabidule y fait des ravages. Même les îles Galapagos, paumées en plein milieu du Pacifique, c'est pas confiné et isolé ? Et pourtant, le machin microscopique y est arrivé aussi, à la nage je suppose.

NON ! LE CONFINEMENT NE SERT A RIEN !

Sinon à permettre à une poignée de pseudo spécialistes de faire chier tout le monde, et à nos politichiens de merde de jouer aux petits dictateurs en s'asseyant sur la pseudo-démocratie dont ils se revendiquent pourtant allègrement pour pressurer toujours plus le bas peuple, comme l'aristocratie et le clergé d'antan les serfs et les manants que nous sommes toujours à leurs yeux. Ca doit triquer dur dans les mairies, les préfectures, les ministères, à Matignon ou à l'Elysée à chaque fois qu'un de ces abrutis prend une nouvelle décision encore un peu plus liberticide que la précédente.

Quant à ces spécialistes de pacotille, ils n'en savent pas plus que moi, mais ça ne les empêche pas d'asséner doctement leurs certitudes piochées dans les devinettes Carambar. Ils nous avaient dit que le coronavirus était sans danger pour les plus jeunes. Raté ! Les mineurs aussi peuvent en mourir, pas de jaloux. Le trucmuche ne peut pas voyager dans l'air, mais des empêcheurs de se branler en rond commencent à dire que, peut-être, si, il peut être véhiculé à l'air libre. Ca fait tache. En même temps, ces spécialistes sont les mêmes qui nous avaient affirmé que le nuage de Tchernobyl n'avait pas franchi le Rhin, ou qui prétendent, aujourd'hui, que répandre des pesticides à côté des maison est inoffensif, et tant pis pour les milliers d'agriculteurs qui se trimballent des cancers à cause de ces mêmes pesticides.

Ces connards ne savent rien, mais ils balancent leurs sentences avec la constance du pendule de Foucault, par pur automatisme pavlovien. Alors, ne comptez pas sur moi pour bêler avec les moutons et pour applaudir, le soir à 20 h, le personnel soignant, selon la terminologie politiquement correcte en vigueur. Le jour où on me prouvera qu'ils savent ce qu'ils font et ce qu'ils disent, on verra. Pour l'heure, ce sont eux qui nous ont imposé cette dictature digne du bon temps de Vichy, avec les "ausweis" de rigueur pour sortir ses poubelles. Même les députés, censés nous représenter (bullshit), ont accordé les pleins pouvoirs à Macron, comme leurs ancêtres les avaient accordés à Pétain en 1940. Ils sont où les Mélenchon ou les Le Pen qui, soi-disant, sont les seuls garants du bien-être du peuple, selon leurs propres dires ?

Elle vous plaît notre petite dictature ? Profitez-en, car le pire est à venir, quand Macron et Philippe, profitant justement de ces pleins pouvoirs, feront voler en éclat les derniers acquis sociaux qui restent. Adieu Sécu, Assurance Chômage, congés payés et retraites, qu'ils ont déjà sérieusement écornés. Avec les millions de chômeurs qui vont se retrouver sur le carreau à cause de la crise économique générée par le confinement, ils vont pouvoir assouvir leurs bas instincts libéraux et capitalistes, ils n'auront même pas besoin de les faire voter par leurs députés godillots, puisqu'ils leur ont dit qu'ils pouvaient faire ce qu'ils voulaient, comme ils voulaient. Ils ne vont pas se gêner.

Et qui va les empêcher ? Les millions de veaux (comme disait De Gaulle, qui s'y connaissait en autocratie, en mégalomanie et en complexe de supériorité) qui vont à l'abattoir sans réagir, même quand on leur réduit le peu de libertés qu'il leur reste et quand on leur sucre le peu de prestations sociales auxquelles il ont droit ?

Demain, vous bosserez 60 heures par semaine pour des clopinettes (quand vous bosserez, pour les chômeurs, ce sera la rue), et vous ne pourrez même pas partir en vacances, parce qu'on vous les aura piquées pour compenser les jours de confinement, et parce que vous n'en aurez plus les moyens. Sous Vichy, on appelait ça le STO. L'histoire est un éternel recommencement. Remarquez, les descendants des collabos de l'époque y trouveront leur compte, et pourront toujours rendre un hommage nostalgique à leurs aïeux : Tu vois papi, il est revenu le bon temps de l'Occupation, fallait pas t'en faire.

J'EMMERDE TOUS CES CONS !

Même si je me sens bien seul !

Hasta la vista !

LEO 442





 

 
LE ROCK'N'ROLL EST LA DERNIERE AVENTURE DU MONDE CIVILISE ! (OTH)
Vous êtes ici :  Accueil